Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le retour

Beaucoup d'énergie à faire... Seul, un site, une page facebook, des vidéos (avec scénario, story board, figuants, demande d'autorisation de filmer de droit à l'image), des recherches de logo, des compositions, chercher des dates de concert... Seul à vouloir faire bouger un monde qui ne bouge plus et à vouloir faire vibrer des ames qui ne battent plus... Mon expérience n'est cependant pas négative, j'ai croisé des gens sympa, j'ai laissé bon nombre de tocards sur la route et je continue mon chemin. Je mettrai en ligne un morceau dont je suis très fier d'ici la fin de l'année... Mon binome, qui est faut il le signaler un guitariste de grand talent, n'y fait aucune apparition; Et je vous arrete : ce n'est pas là ma fierté, non, il y a un solo que je fais seul, sans cette peur que ça plante et je me suis plutot bien débrouillé. Je m'entoure de personnes sur des projets plus ponctuels : une graphiste 3D pour une chanson, des musiciens pour une chanson créole branchée sur 100 000 volts. Je fuis toujours ces stars low cost qui se mettent dans des états pas possible pour faire comme les vrais - N'allons pas dire que je sois raisonnable, mais juste lucide. Il y a beaucoup plus de fierté à affronter un public sans rien dans le sang, en ce qui me concerne j'appelle cela du respect. Je posterai plus régulièrement et évidemment je n'oublie pas mes amies de blog (oui des femmes, encore des femmes et pourquoi pas?) car oui jerome-b n'est pas mort! Tant que les cordes vibreront et que la camera fonctionnera je serai là!

Les commentaires sont fermés.