Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chichin

  • Une époque de M...

    9f0d8cc484a9096508e2e36a83ecb100.gifEncore une bien triste nouvelle que le décès d'Henry Salvador. Tout ces personnages auxquels j'avais une attention partiulières s'en vont... Serrault, Carlos, f.Chichin, Salvador... C'est mon enfance qui part comme le pollen d'une fleur par un coup de vent, là c'est plutôt un coup de vieux, oui, on en est tous là.

    De grands moments avec ces personnes et une sacrée époque que l'on ne peut que regretter. On pouvait dire merde à quelqu'un sans penser à un procès, bruler un bifton, jeter des tartes à la crème sans penser à aller en prison, prendre des photos sans se soucier des droits à l'image... Mais quelle époque vit-on et surtout où allons nous?

    Et beaucoup de gens se battent aujourd'hui... Se taire trop longtemps par peur sans doute... Peur de quoi en fait? Puisque de toute façon le malheur ou l'oiseau de mauvais augure finit par arriver... Il est de fort mauvais conseil que de se montrer critique aujourd'hui mais il en devient plus qu'un droit mais un devoir...

    Je finirai par deux choses qui me choquent en ce moment : e578c75facf92b21a996e7e3f2a089d5.gif

    La star academy va rendre un hommage à Henry Salvador... Lui qui a tant critiqué cette machine à loose, qui n'en a jamais fait l'apologie... IL va se retrouver encensé par cette émission, où va-t-on et le respect, bordel?                

     Mme bruni-sarkozy qui compare le nouvel obs ( qui s'est rétracté  ) avec des collaborateurs qui dénonçaient les juifs durant la seconde guerre... Je rappellerai à cette brave dame qu'à cette époque, il fallait travailler plus pour gagner plus... Et pour faire gagner plus également... Pffff ça devient minable minable...

    Alors faire quoi, se couper du monde? Ne plus vouloir et faire obstruction de tout? Regarder et ne rien dire : bêêêêêê.... Cela se fait depuis des années et on voit ou cela nous mène, oui, vraiment, triste époque...